Damien Artero

Luc_Adrian Reza_Afchar_Nadéri Marc_Alaux Lodewijk_Allaert Joël_Allano Stéphane_Allix Christophe_Apprill Clara_Arnaud Damien_Artero Pierre-Marie_Aubertel François_Aubineau Noël_Balen Jamel_Balhi Frédérique_Bardon Laurent_Barroo Julie_Baudin Jacques_Baujard Sylvain_Bazin Anne_Bécel Pauline_Beeckmans Emmanuel_Béjanin

Dans un train entre Bangkok et Ayutthaya (Thaïlande)
Année 2007
© Delphine Million et Damien Artero
Réalisateur.

Né à Vernon en 1978, Damien Artero a cassé son premier vélo à 8 ans, lu son premier Jules Verne à 10, son dernier livre d’aventure à 14, et mis la main sur la caméra de son père – à son insu – quand il avait tout juste 17 ans et déjà plus assez peur des aînés. Pour autant, il ignorait alors qu’il était destiné à faire des images et le tour de la Terre à vélo. Après une enfance en Normandie, des études irréprochables mais sans éclat à Grenoble, Damien a vécu en Allemagne, pédalé en Islande, marché au Pérou et en Bolivie, et fait du stop en Écosse, en Irlande et en Espagne. Un projet a fini par prendre forme : celle d’un tandem, enfourché avec sa compagne Delphine Million. Pendant deux ans et demi, la cadence a mené le binôme par quatre continents, à la rencontre de personnes et de projets humanitaires de toutes les saveurs. Après une courte pause sédentaire, occupée à monter la maison de production PlanèteD, les roues de Buzz, leur tandem, les ont menés en Islande avec leur fille Lirio. « Dans la vie », Damien subsiste de ses livres et de ses films, qu’il présente en France et à l’étranger, lors de festivals et de projections-débats. Il raconte ses histoires avec verve, dérision et humour. Il s’attache entre autres à montrer comment, avec peu, on a le droit de voir grand. Comment, avec bonne volonté et débrouillardise, tous les rêves sont accessibles. D’une nature compréhensive mais rebelle, Damien n’a de cesse de remettre en question sa personne et les dogmes sociaux au contact desquels il évolue.


© UEVI : tous droits réservés, 2017. Mentions légales.
Ce site a été développé par Pierre-Marie Aubertel et Émeric Fisset.