Armand de Saint Sauveur

Luc_Adrian Reza_Afchar_Nadéri Marc_Alaux Lodewijk_Allaert Joël_Allano Stéphane_Allix Christophe_Apprill Clara_Arnaud Damien_Artero Pierre-Marie_Aubertel François_Aubineau Noël_Balen Jamel_Balhi Frédérique_Bardon Laurent_Barroo Julie_Baudin Jacques_Baujard Sylvain_Bazin Anne_Bécel Pauline_Beeckmans Emmanuel_Béjanin

Kuala Lumpur (Malaisie)
Année 2011
© A. Le Tannou
Éditeur et fondateur des Éditions Intervalles.

Né à Paris en 1973, Armand de Saint Sauveur a fait ses premières armes dans l’édition dès l’âge de 20 ans chez Florent Massot, en participant en tant que lecteur à la découverte et à l’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs. Avant de rejoindre Autrement pour coordonner les collections « Littératures » et « Romans d’une ville », il a aussi travaillé deux ans à Kuala Lumpur, en Malaisie, comme animateur culturel. En Asie du Sud-Est, il a acquis les bases de langues pas toujours très utiles dans son métier actuel, ainsi que la volonté farouche et obstinée d’expérimenter en cuisine des mélanges d’épices venus du monde entier.

De ses nombreux voyages à travers l’Asie, Armand de Saint Sauveur a surtout rapporté la conviction qu’à l’heure de l’information à grande vitesse la littérature du mouvement était le dernier laboratoire vivant de la rencontre des cultures. Avant de se consacrer corps et biens à la défense d’auteurs et de parcours singuliers, il fut un temps critique de théâtre illuminé, assistant dévoué de divers metteurs en scène ou encore bassiste pas particulièrement juste dans des groupes de rock qui n’ont guère marqué l’histoire de la musique.

Depuis la naissance des Éditions Intervalles en 2006, Armand de Saint Sauveur a fait découvrir ou redécouvrir en France plusieurs auteurs majeurs, comme Linda Grant, Patrick Neate, Tiziano Terzani, Gazmend Kapllani ou Martin Millar, et révélé quelques grands talents de demain, tels Bill Carter, Guillaume Jan, Liz Hingley ou Tomas Van Houtryve.


© UEVI : tous droits réservés, 2017. Mentions légales.
Ce site a été développé par Pierre-Marie Aubertel et Émeric Fisset.