Sylvain Bazin

Luc_Adrian Reza_Afchar_Nadéri Marc_Alaux Lodewijk_Allaert Joël_Allano Stéphane_Allix Christophe_Apprill Clara_Arnaud Damien_Artero Pierre-Marie_Aubertel François_Aubineau Noël_Balen Jamel_Balhi Frédérique_Bardon Laurent_Barroo Julie_Baudin Jacques_Baujard Sylvain_Bazin Anne_Bécel Pauline_Beeckmans Emmanuel_Béjanin

Málaga – Andalousie (Espagne)
Année 2015
© Frédéric Poirier
Journaliste, ultramarathonien, voyageur à pied et à vélo.

Né à Corbeil-Essonnes en 1978, Sylvain Bazin grandit entre la forêt de Rambouillet et celle des Trois-Pignons. C’est dans cet environnement qu’il se découvre une passion pour la nature et les grands espaces qu’il parcourt dès l’enfance, à pied et à vélo. Dès l’âge de 11 ans, il pratique intensivement la course à pied, un sport qui deviendra l’un des fils conducteurs de sa vie. Parallèlement, il poursuit des études de lettres et se passionne pour l’écriture et l’illustration. En 2000, il obtient un DEA de lettres, tout en remportant le championnat d’Île-de-France du 10 000 mètres. Son sujet de DEA, les animaux dans le livre pour enfants, la bande dessinée et la littérature, combine son intérêt pour la nature, l’image et la littérature. En 2002, il est admis au concours externe de conservateur de bibliothèque et exerce cette profession au sein du réseau des médiathèques de Saint-Quentin-en-Yvelines en tant que directeur adjoint puis directeur de bibliothèques publiques jusqu’en 2009. Pendant ces années de fin d’études et son entrée dans le monde professionnel, il continue de pratiquer la course à pied avec ferveur, même si, peu à peu, la compétition devient moins une priorité. Il se tourne alors de plus en plus vers l’ultramarathon et le trail running, disciplines qu’il pratique depuis 1999.

Dès 2005, Sylvain Bazin commence à collaborer avec la presse spécialisée en trail et course à pied, en publiant des reportages sur les nombreuses courses auxquelles il continue de prendre part. À la fin de 2009, il décide de se consacrer uniquement à cette activité et devient journaliste indépendant. C’est également à travers ces courses d’ultratrail qu’il voyage de plus en plus, à travers un grand nombre de pays. S’il continue de participer à des courses à travers le monde – qui se révèlent parfois être de vraies aventures comme lors de l’Himal Race 2010, une traversée sur 1 000 kilomètres en petit groupe du mont Kailash aux Annapurnas, ou sur le Treg, une course non-stop de 200 kilomètres à travers l’Ennedi, au Tchad, par plus de 45 °C –, il se consacre depuis 2008 surtout à des voyages à pied en solitaire.

Ce sont les chemins de pèlerinage qui inspirent à Sylvain Bazin de longues randonnées itinérantes, où il peut assouvir sa soif de grands espaces, de découvertes et de rencontres, ainsi qu’admirer les traces de la spiritualité recherchée par ceux qui jadis avaient également foulé ces sentiers historiques. Des voyages à pied, en courant et en marchant, qui se révèlent aussi être de beaux défis physiques et mentaux, puisqu’il parcourt alors, sac au dos, plus de 50 kilomètres par jour. Ainsi, en 2012, il inaugure cette série de voyages par un parcours vers Saint-Jacques-de-Compostelle depuis son domicile d’alors, à Aix-les-Bains. Il fera l’objet de son premier livre, Pèlerin Express, paru en 2013. La même année 2012, il chute par deux fois, gravement, en tentant de traverser seul le Great Himalaya Trail au Népal, se fracturant notamment les deux bras. Il ne devra son salut qu’à la rencontre miraculeuse de l’expédition japonaise menée par Tametsu Honishi, l’un des plus grands connaisseurs de l’Himalaya. L’année suivante, il se rend au Japon pour honorer ses sauveurs et marche sur le chemin des quatre-vingt-huit temples de Shikoku. Toujours en 2013, il court de Canterbury à Rome, sur l’ancienne voie de pèlerinage de la Via Francigena. Il enchaînera ensuite des périples pédestres à travers les différentes voies jacquaires ainsi que d’autres itinéraires.

En 2015, Sylvain Bazin parcourt aussi à vélo les 2 500 kilomètres de la Wild Atlantic Way, le long du littoral occidental de l’Irlande. Tous ces voyages font l’objet de comptes-rendus et de récits illustrés, le plus souvent publiés au jour le jour sur son blog ainsi que dans les différents médias auxquels il collabore : Wider, Trek Mag, Esprit Trail, et quelques autres.

Entre chacun de ces voyages et de ces projets d’écriture, Sylvain Bazin continue à courir et à participer à des courses, pour le plaisir et la passion du dépassement de soi.


© UEVI : tous droits réservés, 2017. Mentions légales.
Ce site a été développé par Pierre-Marie Aubertel et Émeric Fisset.